• Anna Bayle

Analyse du Ted Talk : Elizabeth Gilbert parle du génie.

Dernière mise à jour : nov. 9

Aujourd'’hui, je t'invite à regarder ce Ted talk : Elizabeth Gilbert parle du génie.


Elizabeth Gilbert traite des attentes impossibles que nous avons envers les artistes et les génies. Elle avance une idée radicale : au lieu de dire que quelques rares individus « sont » des génies, on pourrait dire que nous « avons » tous un génie. Il s'agit d'une intervention drôle, personnelle et étonnamment émouvante. ( Résumé Ted )

C’est une intervention que je trouve particulièrement inspirante, d’une part sur le fond, mais aussi pour la partie technique de la « prise de parole ». Beaucoup de qualités essentielles à une prise de parole réussie sont là, ce que je vais analyser ensuite. Il y a aussi quelques imperfections dont je ne parlerai pas, d’une part parce qu’elles n’enlèvent rien aux qualités de ce talk, et d’autre part parce que je souhaite me concentrer sur le positif dont tu peux t’inspirer.


1/ l'accroche

2/ le corps et le regard

3/ la voix


J'aborde ici uniquement les points de construction et de technique, et je n’aborderai pas le fond, même si j’adore cette vision libératrice de la création et du génie !



L’accroche

Voici la transcription des 45 premières secondes de sa conférence.


Je suis écrivain.

Écrire des livres, c'est mon métier et plus encore. C'est aussi mon grand amour et ma fascination.

Et je ne crois pas que cela va changer. Cela dit, il m'est arrivé récemment quelque chose d'étrange dans ma vie et dans ma carrière, qui a transformé ma relation à ce travail.

C'est-à-dire que j'ai écrit un livre récemment, un mémoire intitulé « Mange, Prie, Aime » qui, contrairement à mes livres précédents, a fait le tour du monde, on ne sait comment, et est devenu un best-seller international sensationnel.

Donc, maintenant, partout où je vais, les gens me parlent comme si j'étais condamnée.


Pour commence, elle se présente et réalise son accroche en 45 secondes. (Je suppose que la présentatrice vient de donner son nom et le thème qu'elle va aborder, puisqu'elle ne rappelle pas comment elle s'appelle.)

Et là, dans cette première minute, il y a déjà deux choses intéressantes : la première est qu'elle se place dans une position humble devant le succès de son livre ("j’ai écrit un livre [...] qui on ne sait comment à fait le tour du monde"), et le deuxième c'est le trait d'humour ("partout où je vais, les gens me parlent comme si j'étais condamnée.") Alors que ce n'est certainement pas ce qu'on attend au vu du succès de "Mange Prie Aime" (que je n'ai toujours pas lu by the way !).


En moins d'une minute, elle partage son ressenti devant son succès, nous fait rire et donne le ton de toute sa conférence : personnel, proche de nous, léger, empathique, drôle. Elle nous fait ressentir des émotions. C'est gagné, on est accroché !


On sait

  • qu'elle va nous parler de quelque chose de personnel (émotions, partage), qui n'arrive généralement pas à tout le monde (inspiration), ce dont elle est consciente (connexion, proximité)

  • on veut savoir pourquoi les gens lui parlent comme à une condamnée (curiosité)

  • on a ri (opposition entre ce qu’on attend et ce qu’elle dit), on a ressenti une émotion, on s'en souviendra et on a envie de continuer.


Et cette construction est de plus complètement cohérente avec un schéma de storytelling raccourci :

Situation initiale : qui elle est, ce qu’elle fait et pourquoi

Elément perturbateur : le succès

Situation finale : on lui parle comme si elle était condamnée.

Bien sûr dans l’accroche, tout ne peut pas être abordé ; elle remplit les blancs et développe son propos dans la suite du talk.


Si tu souhaites plus d'info sur comment faire une bonne accroche, je t'en parle ici : Tips #11 - Les accroches pour réussir ses prises de parole.



Le corps et le regard

Ce qu'on peut noter également, c'est qu'elle parle sans notes (et sans prompteur). Ses gestes sont assez libres, et le regard est ouvert. Sans notes elle n'a pas à tenir de papier, qui pourrait contraindre ses mouvements. Elle n'a pas non plus besoin de rester derrière un pupitre où seraient posées ses notes : elle peut donc se déplacer librement.

Note également comme ses mains et son corps (et pas uniquement les expressions de son visage) peuvent venir appuyer son propos. Cela participe à renforcer l’impact de ses paroles sur nous.

Et son regard, ses yeux, sont libres de se poser où bon leur semble, puisqu'elle ne se raccroche pas à ses notes.


Ce qu’on retient dans sa façon de se mouvoir et de nous regarder, c’est qu’elle est libre et spontanée, que ses gestes sont en accord avec ses paroles et les émotions qu’elle souhaite partager.

Tu peux remarquer également, que plus elle avance dans le talk, et plus elle est à l’aise corporellement.



La voix

Sa voix à présent : elle a un micro, évidemment ça aide pour être entendue. Mais elle parle aussi très distinctement : bien que le débit soit assez rapide, elle a une articulation très claire. Il est facile de la comprendre, de comprendre les mots qu’elle prononce, nous n’avons pas d’efforts à faire. (bon, il faut comprendre l’anglais, mais c’est un autre sujet)


Elle a également une voix très modulée, c'est à dire qu'elle varie le ton, la hauteur de ses mots et la vitesse d'élocution. Tout ça en rapport avec le fond, avec ce qu'elle est en train de dire : elle accompagne de la voix les émotions qu’elle souhaite partager. Sa façon de parler est le contraire de monotone : on ne s'ennuie pas en l'écoutant, au contraire, on y prend du plaisir.





Pour résumer les qualités essentielles de son talk en techniques de prise de parole sont

1/ Une accroche réussie.

2/ Un corps libre de ses mouvements et un regard ouvert.

3/ Une voix en accord avec ses mots et les émotions partagées.


Regarder et analyser des vidéos d'orateur.trice.s est un bon moyen pour progresser à l'oral. Cherche ce qui fait que tu as envie de continuer à écouter et regarder. Ce qui fait que tu comprends ce qui est dit, et ce qui fait que tu retiens un message. Cherche également ce qui mériterait d'être amélioré.


Et si tu souhaites progresser à l'oral, gagner en confiance et en impact, je te propose également la formation Speak'Easy pour prendre la parole avec confiance



29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout