Tips - #6 - Échauffer sa voix

Cela va de soi, quand tu prends la parole, il faut que tes auditeurs puissent te comprendre. Cela passe par le volume de ta voix, la rapidité de ton élocution, ta diction, et la clarté du discours. Négliger un des aspect peut nuire à ton message, soit qu'on te comprenne mal ou que cela demande trop d'efforts pour te suivre, ce qui risque de faire décrocher tes auditeurs.


Les grands points sont :

  • ne pas parler trop vite

  • faire des pauses (respiration pour toi et tes auditeurs)

  • parler suffisamment fort (mais sans crier)

  • bien articuler

  • éviter les mots "béquilles" et parasites


En cas de trac, de stress, on a tendance à parler plus vite (pour rester moins longtemps sous le regard des autres), hacher le discours, moins bien articuler (sensation de mâchoire serrée, on y loge beaucoup de tensions), ou à parler trop bas...

Quelques exercices vocaux avant de parler permettront de te sentir mieux, et de t'échauffer. Comme avant de faire un effort physique, il est important de "réveiller", "assouplir" l'organe que tu vas utiliser pour communiquer.


Voici quelques exercices qui peuvent être faits régulièrement, en routine, et juste avant de prendre la parole. Ils s'inspirent d'exercices d'échauffement pour les chanteurs ( à part la diction qui vient plutôt du théâtre).


  • En utilisant la respiration abdominale, expire en faisant dans le même souffle le son S, puis Z et finis l'expiration sur le S (le Z, c'est comme le S, mais en rajoutant du son). Ne le fais pas trop fort. (3 fois)

Cet exercice permet d'activer et de renforcer le diaphragme pour mieux respirer et avoir une voix mieux timbrée, qui porte plus. Et il permet d'échauffer la voix sans forcer sur les cordes vocales.


  • Bouche fermée mais mâchoire desserrée, fais le son M sur une expiration. D'abord sur une hauteur de son fixe plutôt grave (3 fois), puis fais des variations de hauteur de note (3 fois). Pense à rester sur la respiration abdominale, et ne le fais pas trop fort.

Le son M permet également d'échauffer la voix sans tirer sur les cordes vocales


  • Fais quelques phrases de diction ; très lentement au début en articulant exagérément chaque mot et en prenant conscience de ta façon d'articuler (de positionner les lèvres, la bouche, la langue pour chaque son), puis de plus en plus vite. Tu peux répéter la phrase 3 à 4 fois pour chaque vitesse.

Cela te permet à la fois de prendre conscience de ta façon d'articuler, les sons qui peuvent te poser problème quand tu parles vite, de t'entraîner à mieux articuler et de t'échauffer la mâchoire et les muscles du visage.

Quelques phrases :

Il faut qu'un sage garde-chasse sache chasser tous les chats sans son chien.

Piano, panier, piano, panier....

Quatre coquets coqs croquaient quatre croquantes coquilles.

Un beau gros bras blanc.

Essaye pour l'articulation d'utiliser la respiration abdominale également.


  • Mâche un "air-chewing gum" en faisant le son A ou O, avec peu de volume. Puis masse toi les muscles du visage.

Cet exercice permet de détendre la mâchoire et les muscles du visage.


Je te conseille de faire ces 4 exercices régulièrement pour t'entraîner, une à deux fois par semaine, et juste avant de prendre la parole. Il font partie, dans cet ordre, de ma routine d'échauffement vocal avant de monter sur scène. Et toi as tu des exercices pour la voix avant de prendre la parole en public?


Pour d'autres trucs avant de prendre la parole, tu peux voir mes autres tips sur le blog.

Créé avec Wix.com