Tips - #5 - Comment préparer ta prise de parole ?



Comment se sentir à l'aise quand tu prends la parole, comment te sentir prêt?

On a vu les tips pour gérer les effets du trac (voir les posts précédents sur le blog), mais si tu ne te sens pas prêt, ça ne suffira pas.


Alors que faire pour te mettre en confiance bien avant de prendre la parole?





La première chose à faire, c'est de bien préparer ce que tu as à dire.


1/ Note tes idées, toutes, sans distinction, dans l'ordre ou dans le désordre. #brainstorming


Par exemple tu peux noter toutes tes idées sur des post-it, que tu vas ensuite regrouper par thème (tu peux avoir un couleur de post-it par thème).





2/ Fais le tri : et garde uniquement ce qui est nécessaire et pertinent. Elimine le reste. #tri


3/ Ordonne ces idées, par quoi tu commences, poursuis, termines. Trouve un enchainement logique (chronologique, ou du point le plus précis à la vue d'ensemble, ou du moins technique eu plus technique...).

Si on reprend les post-it, classe-les, repositionne-les, modifie leur ordre jusqu'à être satisfait : l'avantage des post-it, c'est que c'est visuel, ça t'aidera à avoir une vision claire et ordonnée de ce que tu veux dire et comment. #ranger


4/ Fais un plan qui découle de cette logique, et trouve des enchaînements entre les parties de ton plan. #logique


5/ Note pour chaque point que tu développe tes supports et prépares-les. Tes supports, c'est ce qui va te permettre d'illustrer tes propos : image, anecdote, exemple, croquis, vidéo, graphique, musique, présentation power point ou autre... N'hésites pas à mettre un peu d'humour (pas trop non plus, ce n'est pas un concours de blague) pour induire une atmosphère bienveillante de la part de tes auditeurs.

Sois simple (mais pas simpliste) dans tes supports, ne les surcharge pas d'informations, ceux qui vont les voir doivent en même temps t'écouter et te comprendre, mais aussi décrypter tes supports et les comprendre; avoir trop d'informations à traiter en même temps brouillerait ton message. #illustration


6/ Écris ton introduction, les enchaînements entre les grandes parties, et ta conclusion. Pour le reste, note les mots-clés sur lesquels t'appuyer.

Pourquoi n'écrire que des mots-clés? si tu écris tout, et que soit que tu lises ton papier, soit que tu l'apprennes par cœur, tu ne seras pas naturel lors de ta présentation, et tu auras tendance à ne jamais lever les yeux vers tes interlocuteurs. N'écrire que des mots-clés te permettra d'avoir un guide pour structurer ton discours et ta pensée, mais ne te figera pas dans ta façon de le dire. #support

Pourquoi écrire l'introduction et la conclusion, voire même les apprendre par cœur ? Parce que ce sont les parties les plus importantes pour te faire entendre/comprendre. L'introduction, c'est la première impression que tu donnes à ton auditoire, elle va conditionner l'attention qu'il va te porter et la façon dont il va te percevoir; du coup, il faut que tu sois clair, synthétique et percutant tout de suite. Et la conclusion, c'est ce qu'il va rester de ton intervention, elle doit donc aussi reprendre les grandes idées que tu as développées de façon simple et ouvrir sur la suite.


Ensuite, il y a la phase d'entrainement :

1/ Entraines-toi à voix haute en te chronométrant si tu as un timing à respecter. Tout seul déjà, mais en imaginant que tu t'adresses à quelqu'un (tu peux prendre un support d'adresse : une photo, une figurine, ton animal de compagnie...l'important étant qu'il y ait un regard sur lequel s'appuyer).

2/ Puis devant quelqu'un de confiance. Plusieurs fois. Jusqu'à ce que tu te sentes fluide. Demande à cette personne de te faire des retours, même si elle ne connaît rien au sujet dont tu parles.


3/ Tu peux aussi t'entraîner (à voix haute toujours) en visualisant le lieu où tu seras et le public devant lequel tu devras parler. Imagine l'espace, les personnes au premier rang, leurs réactions, les questions qu'ils peuvent te poser.... Encore mieux si tu peux t'entrainer dans le lieu ou tu devras parler le jour J, histoire d'apprivoiser l'espace.



Pourquoi t'entraîner? Pour prendre l'habitude d'exprimer à l'oral ce que tu as écrit, supprimer les hésitations, les tics de langage (les "heuh" par exemple, les "vous voyez", les "et donc"... ou tout autre mot qu'on répète automatiquement sans y penser et qui parasitent ton discours). Pour t'entraîner à gérer ton timing de présentation (ça évite d'arriver à 5 minutes de la fin en n'ayant exposé que la moitié de ce que tu devais dire, et ça évite de se perdre en digressions). Pour vérifier que tu es clair dans ton discours et que tes supports sont adéquats. Pour t'entraîner à occuper l'espace dont tu disposeras.

Enfin, le jour où tu seras en public, en fait tu auras déjà fait plusieurs fois ta présentation, et tu peux t'appuyer sur cet entraînement. C'est quelque chose que tu maîtrises et contrôles, ce qui te rassureras. #training


Évidemment, plus ta prise de parole doit être longue et plus tu dois y passer du temps en amont. Surtout dans les premiers temps. Et plus tu vas prendre l'habitude de prendre la parole, et plus ce sera facile et rapide à préparer.


En conclusion, et pour résumer :

  • Pose et structure tes idées par écrit

  • Prépare les supports de ta présentation

  • Prépare-toi un guide avec des mots-clés

  • Entraînes toi, entraînes toi, entraînes toi...


Bonne préparation et surtout bonne prise de parole !


Créé avec Wix.com